À propos

En 1992, la médiathèque de la ville où j’habitais a créé un atelier d’écriture. Je m’y suis inscrite.

Nous devions produire des textes écrits avec certaines contraintes, j’ai retrouvé quelques uns de ces textes.

Je les publie avec la contrainte en guise de titre, puisque la plupart n’en avaient pas. Dans le cas contraire, je ferai apparaître la contrainte dans une introduction en rouge en début de texte.

Première contrainte

Deuxième contrainte

La tempête

Élisabeth, ou l’amnésie rédemptrice

Le marié de la main gauche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s